Skip to main content

Comprendre et réussir sa recherche marketing

L’émergence de nouvelles problématiques est une caractéristiques principale du travail de tout marketeur.

Pour prendre des décisions stratégiques avec toutes les cartes en main, une seule solution : la recherche marketing.

En effet, la recherche marketing permet de mieux comprendre la concurrence, le contexte de l’entreprise, et les consommateurs.

C’est pourquoi je vous propose dans cet article une approche générale, en commençant par rappeler que la recherche marketing…

  • est une fonction qui permet de connecter les entreprises au marché grâce à l’information.
  • … permet de préciser le type d’information nécessaire à la prise de décision, et fait le lien entre les insights collectés et l’élaboration de décisions actionables. 
  • … consiste en un ensemble d’outils pour systématiquement collecter, enregistrer, analyser, et interpréter des données fiables.

 

LA RECHECHE MARKETING CONNECTE LES ENTREPRISES AU MARCHÉ GRÂCE À L’INFORMATION

Tout d’abord, il est vital pour les marketeurs de connaître parfaitement leurs consommateurs et leurs concurrents, afin d’apporter une réelle valeur ajoutée dans leurs produits et services.

Par conséquent, la recherche marketing constitue l’élément principal de toute réflexion stratégique, qu’il s’agisse de développer un nouveau concept produit, entrer sur un nouveau canal de distribution ou optimiser sa communication.

Mais une image vaut mille mots…

(N’hésitez pas à vous rafraîchir la mémoire avec un rappel sur les 4P et les 3C du marketing en cliquant ici et  🙂)

 

LA RECHERCHE MARKETING PRÉCISE LES INFORMATION NÉCESSAIRES À LA PRISE DE DÉCISIONS, ET FAIT LE LIEN ENTRE LES INSIGHTS COLLECTÉS, ET L’ÉLABORATION DE DÉCISIONS ACTIONABLES. 

Bien souvent, les entreprises espèrent identifier des solutions à leurs problématiques en collectant un maximum de données. De ce fait, ces études sont longues, coûteuses, et généralement peu utiles.

Cette approche de « hope-and-pray » est inefficace, car elle ne permet pas de voir clair dans les résultats, ni de collecter des insights conduisant à des décisions actionables.

Du coup, lorsque les résultats de l’étude reviennent, on se sent comme…

 

Pour moi, la meilleure façon de réaliser une recherche marketing de qualité est de raisonner « à l’envers ».

Ainsi, vous devez partir du résultat souhaité et suivre ces 8 étapes dans l’ordre:

  1. Déterminez comment les résultats de l’étude seront implémentés.
  2. Rédigez le squelette de votre rapport final, en incluant les façons dont vous souhaitez présenter les données. Les données peuvent prendre la forme d’un nuage de points, une positionning map, un diagramme, etc.
  3. Précisez les analyses nécessaires à réaliser pour faire le rapport final (analyse factorielle, régression, analyse de clusters, etc.).
  4. Déterminez le type de données à collecter.
  5. Regardez si ces données existent déjà dans votre entreprise, ou si elles sont déjà disponibles par d’autres sources.
  6. Si ce n’est pas le cas, choisissez de quelle façon vous allez collecter les informations nécessaires.
  7. Collectez l’information.
  8. Analysez les données et écrivez les résultats de la recherche.

En procédant de cette façon, les résultats obtenus seront précis et sans ambiguité.

 

LA RECHERCHE MARKETING CONSISTE EN UN ENSEMBLE D’OUTILS POUR SYSTÉMATIQUEMENT COLLECTER, ENREGISTRER, ANALYSER, ET INTERPRÉTER DES DONNÉES FIABLES.

Pour terminer, la recherche maketing constitue bien plus que simplement créer un questionnaire et le faire remplir par des consommateurs. Assurément, elle offre un éventail complet d’outils permettant d’obtenir des résultats FAP.

C’est-à-dire :

  • Fiables : On ne doit pas pouvoir remettre en question la qualité des données collectées.
  • Analysables : Les données doivent être collectés dans un format qui soit facile à analyser.
  • Partageables : Les conclusions doivent être aisément compréhensibles par une personne extérieure à l’étude.

 

Par ailleurs, ces outils sont présents à chaques étapes de l’étude, pour garantir la rigueur du début à la fin :

  1. Collecte des données: Focus group, questionnaire, expérimentation, observation, etc.
  2. Enregistrement des résultats: Téléphone, email, courrier, en laboratoire, en face-à-face, etc.
  3. Analyse des résultats: Régression, analyse factorielle, tests de significativité, etc.
  4. Interprétation: Tableaux croisés, diagrammes, histogrammes, maps, etc.

 

Je traiterai plus en détail l’ensemble de ces outils et techniques dans une série d’articles thématiques, à commencer par la construction d’une recherche marketing.

N’hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez aimé l’article 🙂

Écrit le 5 Novembre par Sindbad Khlif.

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *