Skip to main content

Maîtriser sa distribution #3 : La DV cumulée (DVC)

Pour commencer, nous avons vu dans les articles précédents deux indicateurs clés pour mesurer la qualité de sa distribution : la DV, et le nombre moyen de références par magasins. Toutefois, avoir deux indicateurs différents pour analyser sa distribution peut apporter de la complexité.

Récemment, un Assistant Chef de Produit chez Unilever m’a justement contacté en disant « L’idéal serait d’avoir un seul indicateur, qui permette d’analyser en même temps l’étendue et la profondeur de la distribution ». C’est pourquoi je vais aujourd’hui vous parler de la DV cumulée !

1) Qu’est-ce que la DV cumulée?

Premièrement, la DV cumulée (DVC) est un indicateur qui existe seulement au niveau d’un groupe de produit, et prend en compte à la fois le nombre de magasins dans lesquels les produits sont présents ET le nombre moyen de références dans chaque magasin.

Pour que ce soit plus visuel, voici un petit schéma qui récapitule les différents indicateurs de la distribution :

indicateur panel distributeur DV DN DVC

2) Comment calculer la DV cumulée d’une marque?

Heureusement, c’est un indicateur très facile à calculer depuis n’importe quel panel distributeur (Nielsen, IRI, Gfk, etc.).

Comme son nom l’indique, la DV cumulée est la somme des DV des différents produits d’une marque, d’une catégorie, ou d’un autre ensemble de produits.

En d’autres termes : DVC = Somme des DV des produits

Reprenons l’exemple de Yop utilisé dans l’article précédent :

DV DN Yop Exemple

DVC Marque Yop = 27 + 47 + 54 + 19 +36 = 183.

En outre, on remarque qu’il existe deux moyens pour une marque d’augmenter sa DVC :

  • Lancer une nouvelle référence
  • Améliorer la distribution de ses références existantes

Note : Il ne faut surtout pas utiliser la DV de la marque dans le calcul de la DVC. Cela reviendrait à la compter deux fois. 

Pour certains produits, la DVC et le nombre moyen de références par magasin seront similaires. En effet, si la DV de la marque est proche de 100, alors ces deux mesures sont quasiment similaires, comme dans l’exemple suivant :

DV DN DVC Coca-Cola Exemple

Supposons que Coca-Cola ne compte que les 5 familles de produits ci-dessus. Nous avons :

DVC Coca-Cola = 90 + 76 + 77 + 23 +12 = 278

Nombre moyen de références par magasin = 278/98 = 2,84

3) Le mot de la fin

Si vous cherchez un indicateur simple pour suivre votre distribution, utilisez la DV cumulée ! En effet, un coup d’œil suffit pour surveiller l’évolution de votre distribution.

Par ailleurs, si vous voulez expliquer cette évolution, vous devez alors regarder la DV et le nombre de références par magasins.

Enfin, gardez en tête qu’il n’est pas suffisant d’être présent en magasin avec de nombreuses références, il faut également être bien positionné !

Il vous reste des questions sur la distribution? N’hésitez pas à me les envoyer par email, ou laisser un commentaire 🙂

 

Écrit le 19 Janvier par Sindbad Khlif

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *